Inscrivez-vous a notre newsletter pour rester informés

INVENTER

Les projets

PARTAGER

Associations partenaires

S'INFORMER

Nos sources d’information

Le Pacte Climat Air Énergie Territoire

Partage

Le Plan Climat Air Énergie Territorial : le PCAET


Le PCAET est une démarche obligatoire pour les communautés d’agglomération.

Il part du constat du dérèglement climatique et de l’urgence à prendre des mesures pour l’enrayer, en limiter les effets, en particulier sur la qualité de l’air. Il comprend une étape de diagnostic territorial (évaluation environnementale, mesures des émissions de gaz à effet de serre), puis l’élaboration et la mise en place d’un plan d’action.

Il s’agit d’une instance partenariale qui réunit :

  • les associations environnementales ;
  • des institutions, syndicats d’énergie, organisations territoriales (ADEME, Région Île de France, ONF, DDT…) ;
  • les communes.

Sont prévues 4 réunions publiques, pour information, concertation, et dépôts de propositions d’action. La première a eu lieu le 14 octobre 2021 à Versailles, la prochaine est prévue au premier trimestre 2022.

Les domaines sur lesquels l’action doit se porter sont :

  • la diminution des émissions de substances polluantes et de gaz à effet de serre ;
  • la séquestration du carbone ;
  • la réduction de la consommation d’énergie ;
  • l’augmentation de la production d’énergies renouvelables ;
  • la limitation de l’artificialisation des sols ;
  • la préservation et la restauration des surfaces agricoles.

Les secteurs particulièrement concernés sont : les transports et le bâtiment.

Les actions sur le Territoire de Versailles Grand Parc relèvent ou vont relever des domaines suivants :

    • Transports : renforcer les services publics et moderniser la flotte avec des véhicules « propres », favoriser les mobilités douces, agir sur les trajets domicile-travail ;
    • Agriculture : restaurer les espaces agricoles et naturels (notamment dans la plaine de Versailles), produire et manger local ;
    • Bâtiment : accompagner les rénovations énergétiques, agir sur l’éclairage public ;
    • Production d’Énergies Renouvelables : développer la géothermie, le photovoltaïque, la méthanisation ;
    • Gestion des déchets : réduction et valorisation des déchets, compostage.

 

En tant qu’association de Transition, nous avons évidemment notre place dans ce projet. La première réunion publique du 14 octobre 2021 a donné le sentiment aux associations présentes ainsi qu’aux équipes municipales que cette place n’était pas particulièrement pensée par les initiateurs du projet à VGP.

Aussi une mobilisation s’est-elle opérée par les associations, qui a abouti à un projet de courrier élaboré par un collectif d’associations environnementales locales (voir en bas de cette page dans la rubrique « Actualités du groupe »). Ce courrier manifeste l’intention des associations environnementales du territoire, dont Fontenay-le-Fleury en Transition, d’être des partenaires et acteurs du PCAET aux côtés des autres institutions et organisations.

Si vous êtes intéressé·es par la participation au PCAET, manifestez-vous ! Vous pouvez nous faire part de votre motivation en écrivant à : contact@flf-transition.fr

Cédric Zeitter.

Source : présentation du PCAET du 14 octobre 2021 (document PDF téléchargeable sur le site de VGP).

Un pacte pour l’environnement intercommunal :
Pas sans nous !

 

Fontenay-le-Fleury fait partie de Versailles Grand Parc – VGP – une vaste communauté  composée de 18 communes (1).
VGP s’occupe désormais sur le territoire de Fontenay et  pour le compte de ses habitants de sujets importants dans notre quotidien tels que la gestion de l’eau et des déchets, leur retraitement, les transports et la mobilité. VGP dispose aussi de pouvoirs déterminants pour notre avenir tels que le développement de l’économie et du commerce, l’aménagement de l’espace, l’habitat, etc..
Le maire de Fontenay est vice président de VGP pour y représenter notre commune, et le maire de Versailles préside VGP, puisque représentant la ville la plus importante de cette communauté.
Ce propos introductif veut attirer votre attention sur le fait qu’en réalité nous dépendons de deux niveaux de décision : la commune et VGP.
Le maire-président de VGP présentait hier, le 14 octobre, un pacte pour l’environnement, qui va nous engager – ou pas – dans une lutte absolument déterminante contre le dérèglement climatique et ses effets sur notre environnement et sur nos vies.
La présentation portait surtout sur un état des lieux qui réservait peu de surprises. Il faut agir sur les transports et l’habitat, trop consommateurs d’énergies et principaux responsables des gaz à effet de serre, ici comme partout ailleurs. Il faut préserver des espaces verts importants tels que la plaine, reboiser, soutenir l’agriculture, etc…
Quelques mesures déjà engagées ont été présentées telles que les transports électriques et au gaz, le début de création de parcs protégés pour les vélos près des gares  et quelques pistes pour protéger l’environnement.
Le propos n’est pas ici de critiquer une absence de volonté d’agir, mais un temps de l’action trop long et trop administratif face à l’urgence de la situation et la gravité de la dégradation de notre environnement.
Nous sommes engagés dans la Transition écologique, aussi ces sujets sont pour nous prioritaires. Nous pensons aussi qu’ils ne doivent pas être laissés aux seules administrations locales et à leurs interlocuteurs venant d’entreprises privées clientes des collectivités locales. Ce monde est trop clos, et ces sujets doit être ouverts aux associations et aux habitants.
Nous pensons que la commune est le premier niveau où ce débat doit avoir lieu, vite. Chacun sait bien que la vie n’est pas la même à Versailles, à Buc, dans la vallée de la Bièvre et à Saint Cyr ou Fontenay-le-Fleury. Nos territoires ont une histoire et des cultures. Certains sont denses, d’autres isolés, certains respirent un air sain et d’autres ne le peuvent presque plus. Les habitants ont des niveaux de vie qu’il faut prendre en compte, pour que la protection de l’environnement ne soit pas la seule affaire des gens aisés. Il s’agit de comprendre nos différences et de les respecter, afin de prendre ensemble des décisions intelligentes, rapides et efficaces.
Nous allons donc entamer auprès du maire une démarche collective afin qu’il porte ce débat, et nous y participerons très activement.
Toutes vos énergies seront les bienvenues. Toutes vos initiatives et vos idées peuvent être mises en partage sur ce site.


Catherine Bertin


(1) VGP réunit sur un seul territoire les communes suivantes : Bailly, Bièvres, Bois d’Arcy, Bougival, Buc, Châteaufort, Fontenay-le-Fleury, Jouy en Josas, Le Chesnay, La Celle saint Cloud, Les Loges en Josas, Noisy, Rennemoulin, Saint Cyr l’Ecole, Toussus le Noble, Vélizy Villacoublay, Versailles et Viroflay.

 

ACTUALITÉS DU GROUPE

 

COURRIER ADRESSÉ AUX ÉLU·ES DU TERRITOIRE (élaboré lors de la réunion du 18 janvier 2022)

 

A l’attention de Monsieur le Président de Versailles Grand Parc et Mesdames et Messieurs les Vices-Présidents en charge des sujets en lien avec le Plan Climat Air Energie Territorial.

 Mesdames et Messieurs élues et élus de Versailles Grand Parc,

Nous, associations du territoire, soucieuses de la préservation de l’environnement, réunies dans un collectif d’associations de VGP pour la transformation durable, souhaitons être des forces de propositions et d’actions à vos côtés lors de la préparation et de la mise en œuvre du Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET) de VGP.

Nous pensons que la réussite du PCAET et l’atteinte de résultats concrets pour la lutte contre le dérèglement climatique nécessitent l’engagement de tous les acteurs du territoire et des habitants.

Pour permettre un tel engagement, et en tenant compte de retours d’expérience d’autres territoires, nous faisons d’ores et déjà les propositions de co-construction listées ci-dessous pour la période de préparation du PCAET (fin 2021-début 2023) telle que décrite lors de la réunion de lancement du 14 Octobre 2021.

Nous sommes prêts à nous engager, à vos côtés, de manière bénévole, pour mener des actions de sensibilisation, de débat et de consultation, persuadés que le moment de construction du PCAET est un moment privilégié pour mobiliser. Ceci est d’autant plus vrai après la diffusion du rapport du GIEC lors de l’été 2021 et après la COP26 de novembre 2021 : il y a urgence.

Nous souhaiterions par ailleurs participer aux groupes de travail (comités de pilotage) de construction du PCAET, conformément à la recommandation de l’ADEME d’inclure les associations locales dans l’élaboration du PCAET, et comme évoqué lors de la présentation du 14 octobre 2021.

Nous nous tenons à votre disposition pour organiser prochainement une réunion d’échanges, de façon à ce que des actions communes puissent être discutées ensemble et proposées lors de la 2ème réunion publique prévue au 1er trimestre 2022.

Exemples d’actions pour amener une dynamique auprès des habitants et pour lesquelles les associations pourraient apporter une contribution :

1 – Ateliers de sensibilisation au changement climatique organisés dans chaque commune et mis en avant via les canaux de communication des communes et de VGP (exemples : Fresques du Climat, Inventons nos vies bas carbone …)

2 – Enquêtes terrain pour consulter les habitants sur le niveau de connaissance, les freins, besoins et envies autour des actions de protection de l’environnement (en plus de la consultation en ligne). Vous pouvez consulter l’enquête déjà menée par Alternatiba Versailles d’octobre 2018 à juin 2019 en suivant ce lien : https://youtu.be/sjywAhaFLEA.

3 – Ateliers / débat sur chaque thème défini par le PCAET en rassemblant les élus de VGP et de ses communes, les citoyens, les associations et autres acteurs intéressés (commerces, entreprises …)

4 – Articles sur les sites Internet et les journaux des villes pour mettre en avant les événements, avancements et projets du PCAET

5 – Communication et mise en valeur de tout ce qui existe déjà dans les communes afin d’atténuer le changement climatique.

Nous vous remercions pour l’attention que vous voudrez bien porter à notre démarche et vous prions d’agréer l’expression de nos salutations respectueuses.

 

Premières associations signataires (et villes concernées de VGP) :

ADEEO (St-Cyr-l’Ecole)

Alternatiba Versailles – (Versailles)

AMAP Partage de Récolte et AMAP le Monstrueux du Marivel (Viroflay)

Bailly Noisy en Transition (Bailly et Noisy-Le-Roi)

EFR Environnement Fausses-Reposes (Le Chesnay)

Ensemble Vivons Versailles Association (VGP)

Fontenay-le-Fleury en Transition (Fontenay-le-Fleury)

Fresque du Climat 78 – (VGP)

L’Ermitage Fondacio (Versailles)

La Boite à Cycler (Viroflay)

Les Ressourceurs (Jouy-en-Josas)

Papier-Forêt (Fontenay-le-Fleury et Bois d’Arcy)

Versailles Zéro Déchet (Versailles)

Avec le soutien de Terre de Liens – Yvelines Nord



Points de contact :

Carole Filleur (78@fresqueduclimat.org)  et

Yvette Goupillier (versailles@alternatiba.eu)

 

RÉUNION DU 18 JANVIER A L’INITIATIVE D’ALTERNATIBA VERSAILLES


À la réunion du 14 octobre organisée par Versailles Grand Parc, ni les associations ni les équipes municipales n’ont trouvé leur place pour s’inscrire dans l’élaboration du PCAET. Il n’y a pas eu de mobilisation de la part de VGP pour inciter à travailler ensemble. Déception des participants.

Alternatiba Versailles lance la réunion de ce soir, pour finaliser un courrier annonçant la demande de participation des associations de VGP. Ce courrier sera envoyé aux élus de VGP (qui sont aussi élus municipaux).

Les idées :

  • comment faire le lien avec les associations et les habitants ?
  • faire participer les habitants ;
  • mobiliser les habitants sur des sujets proposés ;
  • communiquer avant tout ;
  • il y a 2 ou 3 ans de retard pour l’élaboration de ce PCAET ;
  • les élus pensent que les associations sont très connaisseuses et que la compétence est plus du coté des associations que des élus. Du coup ils sont frileux de rencontrer les associations ;
  • dynamiser le PCAET dans les communes.

 

La lettre :

  • échanges pour le texte final ;
  • les associations signataires sont les associations présentes ou représentées ;
  • c’est une 1ère liste qui pourra être amplifiée au cours d’autres réunions.

Prochaine réunion le jeudi 10 février pour échanger sur les différentes idées – propositions d’actions à mener pour être actif sur ce PCAET.

Chantal Peigné-Boisgontier

Ça peut vous interesser

Projet immobilier rue Anatole France. Réunion publique du mardi 20 septembre 2022

La mairie a organisé ce mardi 20/09/2022 une réunion publique d’information sur le projet de construction de deux immeubles (+1…) sur ce secteur situé à proximité de la gare de Fontenay-le-Fleury. Le projet est en lien avec le besoin de densification de l’habitat, en particulier à proximité des gares en Île de France, poussé par les préfectures.

Cette réunion est une nouvelle initiative dont le maire se félicite, qui romprait avec les pratiques antérieures, pour donner davantage de visibilité aux projets immobiliers et recueillir les avis et remarques des citoyen·es. On apprécie la démarche.

Lire plus »